Event en cours.

La poupée maudite. - Event Halloween.

Partagez | .
 

 Lucja Jordaan [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis
Invité
Invité

MessageSujet: Lucja Jordaan [Fini]   Mar 16 Juil - 0:41

Dossier scolaire de Lucja JORDAAN

Fiche d'identité
❝ Voulez-vous voir mon nom ?~

Nom : Jordaan
Prénom : Lucja
Surnom : Luce, Lu', Lulu', Lutin, Luciole, tout ce que vous voudrez en « Lu »...
Age : 17 ans
Date de naissance : 3 Mai
Lieu de naissance : Londres, Angleterre. Détrompez vous, elle n'est pas anglaise mais polonaise.
Groupe : Artistes
Option : Arts appliqués et théâtre, ce dernier étant plus pour le plaisir que par nécessité.
Métier : Illustratrice
Pouvoir : Bouclier
Description du pouvoir : Son Bouclier ne pare pas les coups à proprement parler. Non, il s'agit d'un bouclier psychique, invisible, et constant, qui a la particularité intéressant... d'annuler tous les autres Dons. Ainsi, un télépathe ne pourra pas lire dans son esprit. Pour les Dons ne s'appliquant pas directement sur une personne, l'effet sera juste amoindrit si il lui est dirigé : une boule de feu, par exemple, ne se dissiperait pas mais ne lui ferait pas bien mal. Finalement, ce bouclier ne protège qu'elle, à moins qu'elle ne sache juste pas l'utiliser...

Caractère
❝ Meow :3



Lucja est une sorte de chat incarné en femme. Elle a surmonté toutes les difficultées, tous les problèmes, pour se présenter comme cet être haut en couleur et imprévisible, mais indéniablement allègre et enjoué.
En effet, Lucja fait partie de ce genre de personnes dont on ne sait jamais vraiment ce qu'ils pensent. Changeant d'humeur, d'avis et de comportement comme de chemise, il faut la prendre avec des pincettes tant qu'on ne comprend pas ce qu'elle a en tête... A l'allure, elle a l'air plutôt normale, c'est vrai. Un peu énergique, toujours de bonne humeur et pas ennuyante. Enthousiaste, volontaire toujours pour tout. Toujours le mot pour rire, l'air vive d'esprit et très indépendante. C'est bien le cas : elle est très débrouillarde, et se contente fort bien de sa solitude... Un peu.
Car aussi indépendante et distante qu'elle peut être parfois, elle adore la compagnie, elle a besoin d'affection. Parfois, elle deviendra câline, collante et ce avec le plus parfait des inconnu si il faut ! Tant pis si ça revient à câliner ce type hostile qu'elle n'a vu que deux fois!Elle n'a ni peur du ridicule, ni timidité pour l'embarasser. Elle ne fait que ce dont elle a envie, toujours ! Et dès que son besoin d'affection sera passé elle s'éloignera soudainement, ingrate comme n'importe quel véritable félin.
De même, elle peut être affectueusement cruelle, avec des pointes de sadisme – verbal uniquement, bien sûr... Quoique, elle a tendance à griffer ou mordre quand on l'embête. Elle a des tendances à l'autodestruction, peut-être car ce n'est qu'à travers le danger, les sensations fortes, qu'elle ne se sent vivante. Ainsi, elle est parfois volontairement acide, volontairement méchante. Comme pour voir ce qui pourrait bien arriver. Mais bon, ne poussons pas le bouchon trop loin !
En effet, elle n'irait pas risquer de perdre ses amis. Elle adore la compagnie d'un être aimé, trop pour la mettre en danger. C'est pas quelqu'un qui manque d'amis de toute façon. Très sociable et amicale, elle a tendance à être chaleureuse, doucement bavarde et acceuillante avec tous.  Vive et fraîche, son dynamisme et sa puérilité, parfois, peuent être fatiguants, mais elle rattrape par sa joie de vivre et ses taquineries gentilles. Excessivement curieuse, très joueuse, elle trouvera toujours comment s'amuser – son but ultime dans la vie – et si possible, amuser son entourage. C'est une retoudable joueuse de cartes d'ailleurs... En partie car étant une menteuse et comédienne hors-pair, elle triche comme personne.

Au dela de sa puérilité, Lucja est loin de n'avoir que des qualités. En vérité, elle est parfois capricieuse, boudeuse, sans parler du fait qu'elle est paresseuse, gourmande, possessive, jalouse, et clairement égoïste. Elle adore ses amis, mais elle suit avant tout ses envies et ses intérêts. Rendre un service ? Bien ! Mais seulement si il n'entre pas enconflit avec ses intérêts et qu'elle n'a rien de mieux à faire. De plus, malgré ses allures de gamine, elle n'est ni innocente, ni naïve. Elle n'a pas de tabous, pas de morale, et elle l'assume. Ainsi, son cynisme et son ouverture d'esprit peuvent parfois choquer... Et elle fait parfois exprès.

Physique
❝ Regarde, je marche sur les mains !



Lucja est un joli brin de fille. Pas superbe, mais indéniablement mignonne. Toujours en mouvement, à sautiller, courir, faire de grands gestes. Elle a sans doute quelque chose d'enfantin...
Luce est de taille moyenne. Elle présente une silhouette svelte, très mince, un vrai poids plume... Longues jambes, taille marquée, poitrine menue mais jolie, hanches arrondies, épaules frêles, cou délicat, peau laiteuse. Elle semble souple, athlétique : ça se voit qu'elle prend soin d'elle-même. Assez bien foutue, diraient certains, sans être un mannequin. De toute façon, elle est un peu petite pour un mannequin, même si elle n'est pas désagréable à regarder.
Avec ça,  Lucja a un joli minois, assez banal mais harmonieux. Un menton fin, des machoires délicates, de petites dents blanches sous les lèvres fines, légèrement rosées. Les pommettes sont un peu saillantes, peu être, le nez un peu pointu, elle a des allures de lutin parfois. Les sourcils bien dessinés, en arc clair au dessus de grands yeux aux très longs cils brun, légèrement roussis. Elle a d'assez beaux yeux clairs, d'un noisette doré du plus bel effet, mais son regard n'a rien de charmeur. A vrai dire, elle est très expressive, très souriante. Toujours très souriante, ses yeux ont plus du faisceau de lumière que du regard ourlé de la séductrice... On ne peut pas dire qu'elle est belle, mais jolie, mignonne, sans nul doute.
Elle porte les cheveux longs mais souvent attachés, en chignons négligés, tirés en arrière, en queue de cheval, en tresse. Elle aime bien les garnir de petits acessoires, des fleurs, des rubans... Elle aime bien ses cheveux. Les même que son frère, d'un châtain clair et tendre, aux reflets légèrement roussis. Lisses, très fins, ils bouclent par temps humide et paraissent toujours à moitié indomptables...

Avec ça, Lucja assume bien son excentricité. Elle porte des couleurs vives, parfois dépareillées. Elle apprécie les motifs psychédéliques, les rayures, les petits poids. Quitte à avoir l'air ridicule, elle ne porte que ce qui lui plait. C'est aussi une grande amatrice de bijoux exotiques en plume, graines et bois. Elle a souvent un acessoire quelconque dans les cheveux ou quelque chose pour attirer l'attention... Même si elle sait être sobre, comme tout le monde.
Notons qu'elle a les lobes percés, et un tatouage de papillon modeste mais très coloré, à l'intérieur du poignet droit.

Histoire
❝ Je suis née dans le brouillard, le brouillard dense de Londres.



Lucja est née à Londres, deux ans avant son frère Matthew. Son père était anglais, un avocat dont la carrière, grâce à un coup de pouce heureux de son père, avait très bien démarrée. Sa mère, elle, était d'origine polonaise. Il s'agissait de la femme de ménage employée par la famille Jordaan et dont leur père, Daniel, s'était fortement entiché. Après tout, ils avaient presque le même âge, et leur mère, la gracieuse Anna, était une beauté blonde et candide. Malgré la désapprobation parentale, il l'épousa sur un coup de tête, propulsant la modeste Anna à son rang et lui offrant une toute nouvelle assurance. Ce fut elle qui insista pour donner un nom polonais à leur première née.
Très rapidement, comme prévu, leur couple s'effilocha. Anna était belle, mais ignorante de tout et devint vite capricieuse. Elle avait un fort caractère qu'il n'avait pas vu. Puis surtout, Daniel se lassa peu à peu d'elle. La maison n'était pas spécialement agréable, pour leurs deux enfants, aimés de façon presque jalouse mais souvent au centre même de la discorde de leurs parents. Mais ils s'en accomodaient. Leur présence mutuelle leur suffisait, pour le moment.

Néanmoins, ce qui devait arriver arriva : Lucja avait sept ans lorsque son père disparut. Envolé avec une amante, une femme anglaise, une femme plus douce, peut-être une femme plus belle. Il pouvait bien se le permettre. Du jour au lendemain, il abandonna femme et enfants dans une grande demeure vide. Anna ne travaillait plus. Elle chercha du travail, n'en trouva pas. Comment aurait-elle pu s'occuper d'eux, alors qu'elle pouvait à peine survivre à elle-seule, sans l'aide financière de son mari envolé ? Elle tenta, pourtant, un moment. Elle enchaîna les petits boulots ingrats. Lucja tentait de l'aider, mais du haut de ses sept, puis huit ans, elle n'était pas d'une grande aide. Et finalement, lorsque leur mère, veillissant à toute vitesse, fut virée une énième fois d'un quelconque poste de serveuse de café, elle comprit que ça ne servait à rien de s'entêter.
Elle revendit la maison, alla vivre sous le toit d'un appartement un peu insalubre, et alla voir le père de ses enfants. Ce dernier habitait à présent dans une sorte de petite villa coquette, dans la banlieue londonienne. Elle y trouva un homme embarassé, tenant par la taille une jeune femme brune, et qui lui claqua la porte au nez lorsqu'il la reconnu. C'est le dernier souvenir qu'elle a de son père, « cette enflure ». Anna passa l'après-midi à hurler sur le pas de la porte, mais il ne revint pas, et elle fut obligée de retourner chez elle, penaude. Plus qu'une seule solution : les éloigner.

Lucja et Matthew furent donc envoyés à leur grand-mère, une vieille acariâtre, qui elle-même les renvoya à sa seconde fille, leur tante donc. Tante Lena, même si son nom était Gabriella. Elle accepta à contre cœur de s'occuper de ses neveux, mais ce n'était pas par gaieté de cœur. Femme active, elle n'avait ni le temps, ni l'envie de s'embarasser de deux marmots, mais la famille passait avant tout et elle s'y plia, par affection pour sa sœur. Ainsi débuta leur nouvelle vie à Varsovie, loin des brumes familières de Londres. Tante Lena s'assurait qu'il étaient nourris, qu'ils allaient à l'école, mais à part ça, elle ne s'occupait guère d'eux, leur laissant une totale liberté. Lucja, puis plus tard son frère, devint une de ses gamines trainant sans cesse dans les rues, chipant des pièces aux rares touristes en racontant, l'air triste, que ses grands parents avaient été gazés lors de la Seconde Guerre Mondiale. C'était totalement faux, mais ça attendrissait les visiteurs qui passaient parfois par Varsovie, qui ne manquaient pas de lui filer quelques menues pièces de monnaie, qu'elle déboursait ensuite en chocolat ou en petits cadeaux pour Matt', son petit frère adoré.
Ils étaient très proches, il est vrai. Matt' semblait prendre modèle sur son intrépide de sœur, allant où elle allait. Elle l'adorait en retour. Il n'avait que un et demi de moins qu'elle, à peu près. La différence était pas énorme, et ça aidait.
Ils n'eurent quasiment aucune nouvelle de leurs parents. Leur mère ne leur rendit visite qu'une fois, et elle paraissait fatiguée, usée, négligeant sa propre beauté.

Ce fut seulement à l'âge de onze ans qu'elle découvrit qu'elle avait un Don. Ce jour là, elle était seule, dans un de ces quartiers un peu mal famés des environs. Elle avait croisé une bande de jeunes, qui la voyant seule, plutôt chétive, étaient venus la suivre. Comme tous les gosses, c'était gratuitement méchant : des moqueries sur ses vêtements démodés, son visage encore arrondi par l'enfance, et la façon dont elle les foudroyait du regard sans oser répondre : ils étaient tout de même quatre et elle ne voulait pas d'ennuis. Ainsi, elle marchait vite, essayant de les ignorer, lorsque soudainement, le plus âgé lui avait barré la route, l'air surpris, mal à l'aise, déclarant à ses copains « qu'il n'y arrivait pas ». Sur elle, ça ne marchait pas.
Lucja, entourée de garçons plus âgés, avait commencé à paniquer, mais ils étaient soudainement devenus beaucoup moins menaçant. Au contraire, ils la regardaient comme une bête curieuse, un être étrange. Elle ne comprennait pas.
Deux jours plus tard, elle retourna sur les mêmes lieux, où elle retrouva le petit groupe de garçons. Brûlante de curiosité, elle demanda enfin : qu'est ce qui ne marchait pas ?
Elle fut aussitôt adoptée. Le plus grand lui expliqua : il avait un Don. Un pouvoir fabuleux qui faisait qu'il pouvait lire les esprits ans difficulté, si il s'en donnait la peine. Le premier jour où ils l'avaient croisé, il venait de le prouver à ses amis et il s'amusait à leur raconter ce à quoi pensaient les gens qui passaient. Mais sur elle... Ca ne marchait pas. Ce qui était impossible ! On ne peut pas ne pas penser. Mais son esprit lui était totalement interdit.
Sur le moment, Lucja ne s'en inquiéta guère. Peut-être avait-elle un problème, un problème mental ? En tout cas, elle ne pouvait que le croire : Kamil leur prouva maintes fois qu'il n'inventait rien. Mais plus tard, un mois, peut-être deux, elle fut confrontée à un second être avec ce genre de Dons estraordinaires. Lui était doué de télékynésie, de façon maladroite mais certe efficace. Il soulevait de petits objets dans les airs sans mal : mais soulever la jupe de Lucja semblait lui être impossible. Comme si... une sorte de bouclier la protégeait de tout ça.
Enfin, pas comme si ça allait changer quoi que ce soit à sa vie.

Luce eut une adolescence relativement dissipée, à traîner dans les rues, ayant des fréquentations parfois douteuses, mais personne ne lui en fit jamais le reproche. Ses notes étaient correctes et son attitude avec sa tante irréprochable. Son frère s'était légèrement éloigné d'elle, avait grandit, eut ses propres expériences. La vie changeait un peu.
Elle aurait pu rester longtemps aussi, heureuse et insousciante à sa façon, si tout n'avait pas commencer à sortir des rails.
Quatorze ans. Elle avait recommencé à passer du temps avec son frère, son Matthew. Ils n'y avaient jamais eut des disputes entre eux, et ils étaient, à cet instant, plus proches que jamais. Et elle ne le voyait plus comme avant, elle ne le voyait plus comme ce gosse gentil, adorable, qui copiait tout ce qu'il faisait. Il avait grandit, lui aussi. Ce qu'elle voyait dans son regard, ce n'était plus seulement l'admiration d'un gosse pour sa sœur. C'était plus...
Ainsi, elle ne fut pas surprise lorsqu'un soir, il l'embrassa. Elle y pris même goût, un instant. Puis elle prit peur.

C'était son frère. Elle ne voulait pas qu'il ait ce genre de sentiments pour elle, et elle ne voulait surtout pas en avoir de ce genre pour lui. Quand elle le repoussa, elle le vit un peu blessé, mais elle le devait. C'était contre nature, non ? C'est ce qu'on lui avait toujours dit. Ainsi, elle ne vit qu'une seule solution pour éviter cette situation, elle qui était si proche de se laisser tenter, sans le blesser pour de bon : la fuite.
Le soir même, elle avoua à sa tante avoir... cette particularité. Ce Don. Si on pouvait appeler ça ainsi... Le lendemain, elle repartait pour Londres, où elle resta le temps de prendre une décision... Décision vite prise. Elle dit adieu à famille et amis et partit pour le Japon, direction le seul endroit suffisamment loin qui l'acceuillerait.

Et maintenant ? Pas grand chose a changé. Elle se plait ici, mais elle a apprit, elle a grandit, et avec ce temps là, elle a finit par regretter. Parfois, elle se dit qu'elle aurait mieux fait de rester, vivre ses histoires malsaines... Plutôt que se passer de sa compagnie. Son frère lui manque sans doute plus que n'importe quoi d'autre.


Et moi, et moi, et moi.
❝ Hi there :3

Surnom : Mira
Niveau RP : Correct, mais rouillé.
Où avez-vous connu le forum ? Via un partenaire :3
Qu'en pensez-vous ? J'adore ce thème tout bleu :3 On se croirait dans un aquarium. Le codage est sympa ainsi, j'ai adoré faire tourner les titres ! xD

Code du règlement : Kari' Valide !



Revenir en haut Aller en bas
Je suis
It’s nice, to be nice. ♥
avatarMessages : 443
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 24

+ d'infos :
Âge: 18 ans.
Métier: Mangaka
Infos:
It’s nice, to be nice. ♥

MessageSujet: Re: Lucja Jordaan [Fini]   Mar 16 Juil - 7:11

Bienvenue parmi nous ! Very Happy

Tout d'abord, j'adore ton pseudo. xD C'est très original et sympa à prononcer. :3
C'est un don très intéressant que tu as là, et j'apprécie la petite faiblesse qu'il a. :)Aucun don n'est parfait et tu as réussi à doser le tiens !
J'aime beaucoup le caractère de Lucja, elle est très intéressante comme demoiselle. xD
C'est une histoire bien triste que tu lui as fais là. :/ Je la plains beaucoup, mais elle garde quand même la joie de vivre (d'après son caractère). Smile

Le thème du forum fait aquarium ? xD Je n'y avais jamais pensé, mais je suis ravie que tu aimes bien. Wink J'ai eu une idée folle pour les titres et je suis plutôt fière de moi vu que ça plait. xD

J'espère que tu t'amuseras beaucoup sur le forum ! Very Happy

Je te valide ! Wink

♪♫•*¨*•.¸¸❤¸¸.•*¨*•♫♪



Spoiler:
 


Hikari écrit en darkviolet parce qu'elle le vaut bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lucja Jordaan [Fini]   Mar 16 Juil - 8:56

Bienvenue ma grande. Fan de SAO ? Je sent qu'on vas bien s'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Je suis
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lucja Jordaan [Fini]   Mar 16 Juil - 14:00

Merci beaucoup \o/ Je sens que je vais me plaire.
Tout à fait, fan de SAO =):
Revenir en haut Aller en bas
Je suis
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lucja Jordaan [Fini]   Mar 16 Juil - 14:05

Bienvenuuuuuuue ! ♥ Ah, ton avatar, la seule image que j'aime d'elle, et qui est vraiment trop belle ! ♥
Jolie présentation en tout cas ! Dommage pour ton frère x) - Ca me rappelle l'histoire que je vais faire pour mon DC °° -
Bon jeu parmi nous en tout cas ! (:
Revenir en haut Aller en bas
Je suis
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Lucja Jordaan [Fini]   Mar 16 Juil - 14:41

C'est vrai que cette image est vraiment jolie ^^
Merciii \o/
Revenir en haut Aller en bas
Je suis
Musicien
avatarMessages : 230
Date d'inscription : 22/05/2013
Age : 23

+ d'infos :
Âge: 17 ans.
Métier: Chanteur.
Infos:
Musicien

MessageSujet: Re: Lucja Jordaan [Fini]   Mer 17 Juil - 8:41

Welcom (:

J'espère que tu t'amuseras sur le forum (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lucja Jordaan [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lucja Jordaan [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie Hōtōna :: Secrétariat :: Inscription :: Inscription Acceptée-